La lumière bleue : L’ennemi du sommeil

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La lumière bleue est le pire ennemi du sommeil. Cette lumière qui se dégage des écrans des appareils électriques influence notre sommeil. En effet, elle a pour conséquence de retarder l’apparition du sommeil mais aussi de le rendre moins réparateur. Et ce ne sont pas les seules conséquences sur le long terme.

Vous avez sûrement dû entendre parler de la lumière bleue et comme quoi cette dernière est un véritable ennemi pour trouver le sommeil. De nombreux scientifiques se sont penchés sur le problème pour analyser ce phénomène et vous donner ainsi des conseils pour que vous puissiez retrouver le sommeil. Dans cet article, nous vous proposons de comprendre pourquoi cette lumière bleue est votre ennemi.

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

La lumière bleue est celle qui émane des tablettes, des téléphones, de vos ampoules à LED, etc. Cette lumière bleue est présente partout dans votre quotidien, et le soleil en dégage également. La lumière bleue représente tout simplement la luminosité du jour. Et c’est pour cette raison que votre corps a tendance à s’éveiller. On peut donc affirmer que cette lumière bleue est totalement incompatible avec l’endormissement. Ainsi, c’est pour cette raison notamment qu’il est recommandé de ne pas utiliser les écrans à certaines heures tardives ou notamment avant d’aller vous coucher.

Une confusion entre le jour et la nuit

Des études menées ont d’ailleurs montré qu’une absence de lumière bleue avant le coucher permet de favoriser la phase d’endormissement avec une qualité de sommeil meilleure également. Généralement, une personne qui ne consulte pas les écrans à lumière bleue avant de se coucher dormira 24 minutes supplémentaires. L’endormissement se fait également beaucoup plus rapidement et vous aurez le sentiment d’avoir mieux dormi en vous réveillant le matin.

On peut donc affirmer que cette lumière bleue est vraiment responsable de votre manque de sommeil. Ou encore de votre sommeil de mauvaise qualité. La lumière bleue va avoir tendance à augmenter l’activité présente dans vos cellules ganglionnaires rétiniennes photosensibles ce qui va alors apporter une certaine confusion à votre corps. En effet, ce dernier va tout simplement penser qu’il fait encore jour. Il n’entrera donc pas facilement dans cette phase d’endormissement et de repos. Il est donc nécessaire de limiter votre temps devant les écrans à lumière bleue et éventuellement porter de lunettes qui vont permettre de filtrer les ondes. Sachez que la lumière bleue est comparable à celle de la lumière du jour.

Les conséquences sur le long terme

Si vous avez l’habitude de vous poster devant un écran tous les soirs avant de trouver le sommeil, vos troubles du sommeil pourraient alors s’installer de manière totalement définitive. En effet, il faut savoir que 49 % des personnes addictes aux écrans, emportent même leur smartphone ou leur tablette au lit. Les troubles sur le long terme peuvent être différents. C’est-à-dire des difficultés à trouver le sommeil, des cauchemars, des insomnies… Ou encore un sommeil qui n’est pas réparateur et vous avez ainsi le sentiment de ne pas avoir assez dormi à votre réveil.

Même si cela s’avère compliqué, il est recommandé d’arrêter votre activité sur vos écrans à partir de 18 heures. Cela va notamment permettre à vos yeux de se reposer. Et vous constaterez alors que vous aurez plus de facilité à vous endormir. Tentez vous aussi l’expérience !

>