Comprendre la mélatonine pour notre sommeil

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La mélatonine joue un rôle important pour notre sommeil. Mais savez-vous vraiment qui elle est et ce qui favorise ou défavorise sa production ? C’est ce que nous allons voir ensemble, dans cet article afin d’améliorer votre sommeil.

Lorsque l’on se penche de plus près sur le sujet du sommeil, on retrouve partout le nom de « mélatonine ». Cette substance est indispensable pour bien s’endormir et avoir un sommeil de qualité. Néanmoins, malgré sa popularisation, il n’est pas toujours facile de savoir ce qui se cache derrière ce terme. Pour vous aider, voici toutes les informations à connaître sur la mélatonine et sur son influence sur notre sommeil.

La mélatonine, qu’est-ce que c’est ?

Familièrement appelée « hormone du sommeil », la mélatonine est une hormone secrétée dans notre système nerveux. Et plus précisément au niveau de notre hypothalamus. C’est d’ailleurs dans cette partie de notre système nerveux que l’on pourra constater la régulation du processus de veille et de sommeil. On considère que la mélatonine ne peut être relâchée dans notre cerveau que lorsque l’on se trouve dans l’obscurité. Au contraire, dans de nombreux cas, la production de mélatonine ralentit considérablement lorsqu’il y a de la lumière.

La lumière bleue : la pire ennemie de la mélatonine

Lorsque l’on parle des effets néfastes des écrans sur notre sommeil, ce n’est pas simplement une légende urbaine. En effet, ces derniers produisent ce que l’on appelle une « lumière bleue » qui s’apparente à celle que produit le soleil en été aux alentours de midi. Lorsque vous êtes face à ce genre de lumière, votre cerveau reçoit comme information de ne pas sécréter de mélatonine. Et ce, peu importe l’heure qu’il est. Au contraire, il comprendra que les signaux que vous lui envoyez signifient que vous devez rester dans un état d’éveil.

Étant donné que votre cerveau reçoit des stimuli et qu’il ne produit pas de mélatonine, l’endormissement et la qualité de votre sommeil se retrouvent énormément impactés. Cela se traduit par des problèmes pour s’endormir ainsi que des sommeils particulièrement agités. Il n’est pas non plus rare de se réveiller avec une sensation de fatigue intense ou bien encore des maux de tête.

Comment favoriser la production de la mélatonine ?

Il existe des solutions simples afin d’optimiser son taux de mélatonine. Dans un premier temps, vous allez devoir trouver le juste milieu en ce qui concerne votre exposition à la lumière. Concrètement, privilégiez l’obscurité lorsque la nuit tombe. Par exemple, en allumant des petites lampes de chevets plutôt que des plafonniers éblouissants. Néanmoins, en journée, n’hésitez pas à vous exposer à la lumière du jour. En effet, moins vous êtes exposé à la lumière du jour, plus le taux de mélatonine au moment de votre endormissement sera bas.

À noter qu’il est également conseillé d’adopter un régime alimentaire optimisé pour augmenter votre production de mélatonine. Pour cela, il est conseillé de manger des aliments tels que :

  • l’avoine
  • le maïs
  • le riz
  • l’orge
  • le gingembre
  • les tomates
  • les bananes

Dans certains cas, il peut également être envisageable de prendre des compléments alimentaires à base de mélatonine.

Vous avez du mal à dormir et vous cherchez des solutions pour que votre endormissement se fasse le plus naturellement possible ? Afin de vous aider au mieux, nous avons mis à votre disposition une formation en ligne complète qui vous promet de retrouver rapidement un sommeil réparateur.

>