Sommeil : Faites une sieste pour récupérer

Scroll this

Il n’y a pas de mal à faire de temps en temps  une petite sieste pour récupérer. Cela permet de se détendre, mais aussi de se sentir moins fatigué… À condition de faire sa sieste dans les règles de l’art !

D’après certaines études, la sieste aurait un grand impact sur la santé et le bien-être. Elle favorise l’enregistrement de nouvelles données, car le cerveau a été vidé. En effet s’agissant d’un moment où le cerveau se repose, au réveil, il est en bonnes conditions pour continuer à assimiler. Par ailleurs, les études menées, ont aussi démontré que la sieste régulière permet d’augmenter ses capacités intellectuelles. En ce qui concerne ceux qui optent pour la sieste, ils affirment que ce petit repos en début d’après-midi leur permet de stimuler leur créativité.

La sieste n’est pas seulement dédiée aux enfants ni aux personnes âgées. Beaucoup d’adultes ont pour habitude de “siester”et cela quotidiennement. Les bienfaits sont visibles. On est face à des individus reposés, plein d’énergie et en bonne santé.

La sieste régénératrice

On pourrait dire que si l’on a vraiment besoin de plus de repos, il faut augmenter le sommeil de nuit. Hors, cela ne sert à rien de prolonger ses horaires habituels. Rappelons que le sommeil est partagé en 5 cycles de 90 minutes pour un adulte et que cette durée est parfaite pour pouvoir récupérer. Mais pour beaucoup d’entre nous, la nuit est bien plus courte, soit par obligation soit parce que l’horloge biologique, ainsi, le décide.

Peu importe les raisons, si l’on est dans une telle situation, la sieste peut être bénéfique. En temps normal, le corps annonce une petite fatigue juste après le repas de midi. Ceci est valable pour tous, même si beaucoup ne s’en rendent pas compte. Avez-vous déjà eu la sensation de vous endormir en début d’après-midi ? C’est à cet instant que l’on est censé s’endormir. Si le corps le réclame, c’est que le besoin est là. Besoin de dormir veut dire besoin de récupérer ou de se régénérer.

Lorsque les portes de sommeil s’ouvrent, il convient, dans la mesure du possible d’y entrer. Il ne sert à rien de lutter, car le corps reviendra insister jusqu’à ce que vous cédiez. La sieste idéale débute entre 14 et 15 H 00 et dure environ 20 à 30 minutes, elle permet de se régénérer. Il n’est pas bon de rester plus longtemps, puisqu’on risque de débuter un cycle de sommeil qui pourrait rester inachevé, donc on se réveillerait plus fatigué qu’avant la sieste. Grâce à la sieste, le corps aura plus de tonicité, qui va être nécessaire jusqu’au moment de commencer la nuit.

La sieste récupératrice

Par contre si l’on souffre d’insomnie, par exemple, il convient d’opter pour une sieste longue. Elle va permettre au corps de récupérer le manque de sommeil. Il en va de même lorsque l’on a un travail de nuit, lorsque l’on est en décalage horaire voir même lors d’une grossesse. Il s’agit de périodes ou la fatigue est plus présente. Donc pour ne pas accumuler le manque de sommeil, la bonne solution est de s’adonner à la sieste longue qui est une sieste permettant de récupérer.

Tags:
>